Le Blog Business & Pharma

Cannabis : bulle commerciale

09 nov. 2018

Lors de mon dernier voyage à Rome j'ai remarqué un certain nombre de boutiques à l'effigie de la fameuse feuille de chanvre.  J'ai donc fait des recherches. Les franchises de boutiques de produits à base de cannabidiol se multiplient également en france visiblement. Elles bénéficient d’un vide juridique sur la substance et de l’afflux de patients en recherche de solutions thérapeutiques. 

Le cannabidiol est-il légal ?

Drogue ou pas ? En France, le statut juridique du CBD (cannabidiol), produit issu du chanvre, reste flou. En novembre 2017, le Ministère de la Santé a indiqué que sa présence dans des produits de consommation « apparaissait comme légale », tant que le taux de THC - responsable des effets psychotropes - ne dépassait pas les 0,2 %. Autres limites posées par le code de la santé, (spécifiquement à propos de l’usage du chanvre) : il est interdit de le promouvoir pour un usage médical, de le présenter comme un produit positif ou même de faire état de données scientifiques sur ces bénéfiques médicaux. En fait, le CBD n’a pas de législation propre. Car au niveau international, on ne sait toujours pas comment le classer. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) refuse de recommander le CBD pour l’usage médical … Tout comme elle refuse d’affirmer que ce n’est pas une drogue. Elle a invité d’ailleurs « les législateurs nationaux » à déterminer eux-mêmes la légalité - ou non - de la substance. Tout en insistant sur la nécessité « de mener d’autres études pour obtenir plus de preuves sur ses effets ». Car le CBD crée-t-il une dépendance ? C’est tout le débat.

Des boutiques à thème

La première boutique Cofyshop de Paris a ouvert en juin 2018 dans le XIe arrondissement. Un certain nombre de magasins existe aujourd’hui en France. Et ce n’est pas fini. Ceci étant, j'ai testé, la vente en ligne n'est pas disponible sur le site internet ...

Cette boutique est la première à Paris à vendre du cannabis au CBD, comprenez du cannabis « light », quasiment dépourvue de THC, cette molécule responsable de l’effet psychotrope de cette plante. « Chez nous, c’est un peu Amsterdam à Paris mais vous ne trouverez que des produits avec moins de 0,2 % de THC, comme l’exige la loi ». Qui s’est précipité dans son échoppe ? « des jeunes, comme des très vieux de 90 ans, des ouvriers, des CSP +, on a même eu des policiers qui sont repartis avec leur sachet » explique le jeune chef d’entreprise ravi de faire partie de ces pionniers à avoir flairé le filon. 

« J’imagine que beaucoup vont la fumer ou la prendre en tisane, mais c’est leur affaire. Nous, en tout cas, on respecte la loi : on s’interdit d’affirmer que notre herbe a des vertus thérapeutiques et sur tous nos pots, il y a écrit « ne pas fumer ». En attendant, il savoure son succès : il vient de franchiser son idée avec 150 autres commerçants.

Le Parisien  10.06.18

C'est l'effet apaisant qui séduit la clientèle

Point commun de tous ces commerces : tous proposent des gammes de produits contenant du Cannabidiol (CBD), l’autre grande molécule du cannabis, celle décrite par la littérature scientifique comme ayant des qualités antalgiques et relaxantes : huile à mettre sous la langue, en spray, fleurs à infuser, bonbons, crèmes, herbes, il y en a pour tous les goûts. « Contrairement au tétrahydrocannabinol, connu sous le nom de THC, le CBD ne produit pas d’effet psychoactif, en clair, il ne fait pas planer. Les propriétés du CBD sont davantage tranquillisantes » explique l’addictologue Laurent Karila.

Une législation différente selon les pays

Par exemple, consommer et vendre de la marijuana light est bien permis en Italie. Une circulaire du ministère de l'Agriculture a écarté tous les doutes existant depuis janvier 2017 sur la légalisation du cannabis.  Après l'entrée en vigueur de cette loi, les ventes ont connu une nette croissance. Cela, notamment du fait de la multiplication des points de vente de la substance (sans les effets psychotropes), des simples bureaux de tabac aux magasins spécialisés, comme celui du rappeur J-AX récemment à Milan.

On retrouve d'ailleurs un peu partout le concept de Franchise Cannabis Store Amsterdam : le seul réseau qui présente la particularité d’exercer deux types d’activités et d’investissements à la fois : le café-bar destiné à la consommation sur place et le magasin réservé à la vente à emporter des produits au cannabis. Leur marché ne cesse de progresser : plus de 100 points de vente sont ouverts et des dizaines sont sur le point d'ouvrir en Italie, Espagne, France, Grèce, Ile de la Reunion et en Corse.

En France, la marijuana légère ou médicale reste interdite à la consommation comme à la production. Mais la ministre de la santé Agnès Buzyn a annoncé jeudi dernier au micro de France Inter que le cannabis thérapeutique « pourrait arriver en France » un jour et que « la France a pris un retard quant à la recherche et au développement du cannabis médical par rapport à d'autres pays ».

lepetitjournal.com 28.05.18

La France se penche sur la possibilité de légaliser le cannabis thérapeutique. Pendant un an, un groupe de spécialistes, médecins comme patients vont étudier la littérature scientifique et les conditions dans lesquelles cette autorisation pourrait se faire. (20minutes.fr 28.09.18)

Sources : leparisien.fr, lepetitjournal.com, toute-la-franchise.com, 20minutes.fr

Mots clés : pharmacie franchise france italie cannabis chanvre cannabiol legal medicament

Accueil • Blog • Biographie • Le Code C • Services • Mentions légales • Contact